Barreau de Liège-Huy

Le barreau de Liège-Huy est actuellement composé de 1.054 avocats qui se décomposent en 866 avocats inscrits au tableau de l'Ordre, un avocat Communautaire et 187 avocats stagiaires1. Il compte également 39 avocats établis principalement dans un autre barreau mais possédant un cabinet secondaire à Liège et 256 avocats honoraires (titre honorifique accordé à d'anciens avocats qui n'exercent plus la profession d’avocat).

Les avocats inscrits au tableau et les avocats stagiaires forment l'Ordre des avocats. Ils élisent chaque année le Bâtonnier et les conseillers de l’Ordre qui forment le conseil de l’Ordre.

L’Ordre des avocats est un ordre professionnel instauré par le Code judiciaire dont le numéro d’entreprise enregistré à la B.C.E. est le 0850.043.761.

Il a son siège au Palais de justice, au no 16 de la place Saint-Lambert.

Ses règles déontologiques sont disponibles en ligne.

Le droit à un logement décent est un droit fondamental de tout citoyen. Ce droit est malheureusement souvent mis à mal, notamment par la pratique des marchands de sommeil. Pour lutter contre ce phénomène, le législateur a défini des critères de qualité et de salubrité auxquels doit satisfaire toute habitation. Les critères de salubrité visent : la sécurité, les installations sanitaires, l’éclairage ou encore le surpeuplement. L’habitation qui ne répond pas à ces critères peut faire l’objet d’un arrêté d’inhabitabilité, arrêté qui n’est pas sans conséquence pour l’occupant du bien.

Qui est compétent pour adopter un arrêté d’inhabitabilité ?

Le Bourgmestre est l’acteur central. Lorsqu’il constate qu’un logement est insalubre, il peut adopter une série de mesures. Par exemple, un ordre d’exécuter des travaux ou encore une interdiction d’occuper le bien. Dans ce dernier cas, il adopte un arrêté d’inhabitabilité.

Le Bourgmestre dispose de deux fondements pour agir : la police administrative générale, et la police administrative spéciale du logement.  

Une obligation de quitter le bien sans délai ?

Lorsque le Bourgmestre prend un arrêté d’inhabitabilité sur le pied de son pouvoir de police administrative générale, le départ des lieux peut être exigé sans délai.

Par contre, lorsqu’il agit sur le pied de la police spéciale, il devra s’inquiéter du sort des occupants, avant d’ordonner l’évacuation. Il devra vérifier si une offre de relogement est disponible sur le territoire de sa commune.

Une interdiction de se domicilier dans un bien déclaré inhabitable pour cause d’insalubrité ?

Même en cas d’habitation insalubre, la commune doit accepter la domiciliation, mais uniquement à titre provisoire. L’inscription reste provisoire aussi longtemps qu’aucune mesure, en vue de mettre fin à l’insalubrité, n’a été prise par l’autorité compétente.

Le Bourgmestre doit ainsi vérifier s’il n’est pas opportun d’ordonner des travaux ou encore le départ des lieux.

Dans la pratique, certaines communes refusent purement et simplement la domiciliation pour cause d’insalubrité. Une telle pratique est tout à fait contestable.

Notre conseil ?

Un arrêté d’inhabitabilité n’est pas une mesure anodine. En tant qu’occupant du bien vous serez le premier à en pâtir. Vous gagnerez à prendre conseil auprès d’un avocat spécialisé en droit administratif afin qu’il s’assure du respect de vos droits.

Maître Fanny Foccroulle, avocate au barreau de Liège-Huy

Barreau de Liège-Huy

Le barreau de Liège-Huy est actuellement composé de 1.054 avocats qui se décomposent en 866 avocats inscrits au tableau de l'Ordre, un avocat Communautaire et 187 avocats stagiaires1. Il compte également 39 avocats établis principalement dans un autre barreau mais possédant un cabinet secondaire à Liège et 256 avocats honoraires (titre honorifique accordé à d'anciens avocats qui n'exercent plus la profession d’avocat).

Les avocats inscrits au tableau et les avocats stagiaires forment l'Ordre des avocats. Ils élisent chaque année le Bâtonnier et les conseillers de l’Ordre qui forment le conseil de l’Ordre.

L’Ordre des avocats est un ordre professionnel instauré par le Code judiciaire dont le numéro d’entreprise enregistré à la B.C.E. est le 0850.043.761.

Il a son siège au Palais de justice, au no 16 de la place Saint-Lambert.

Ses règles déontologiques sont disponibles en ligne.

Bekijk alle artikelen

Reageer

Het e-mailadres wordt niet gepubliceerd. Verplichte velden zijn gemarkeerd met *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.