Expertise

Êtes-vous bien protégé(e) en tant que franchisé(e) ?

Avatar
Écrit par Vandelanotte

Lorsque l’on décide de développer soi-même un réseau de franchises, il faut s’attendre à investir beaucoup d’énergie dans le démarrage et l’extension de l’entreprise. Il arrive alors souvent d’oublier les risques complémentaires qui pourraient se présenter. L’impact sur les propres finances et sur la famille peut pourtant être assez important. À quoi un(e) franchisé(e) doit-il/elle être attentif/attentive ? Ces conseils vous permettront de vous protéger personnellement, ainsi que de mettre votre famille et votre entreprise à l’abri.

L’incapacité de travail d’un(e) franchisé(e) débutant(e) peut être lourde de conséquences. Elle entraîne non seulement la disparition de l’élément moteur de l’entreprise, mais peut aussi provoquer une descente en flèche des revenus du (de la) franchisé(e). Dans la plupart des cas, l’indemnité pour incapacité de travail ne dépasse pas les 1.000 euros par mois. Il est donc conseillé de contracter une assurance « revenus garantis », dès le début de l’activité. De cette manière, vous mettez déjà les revenus familiaux à l’abri.

Willem De Bock et Stijn Moreau
Vandelanotte

Voulez-vous lire plus de cet auteur? Cliquez ici.

Postez un commentaire

Uw naam wordt privé weergegeven op de website en is niet zichtbaar voor anderen. Uw e-mailadres wordt opgeslagen maar niet gepubliceerd.